Vive la Résistance.

  • Accueil
  • > HOMMAGE
  • > Hommage au général Jacques Bourdis, Compagnon de la Libération.

26 avril, 2007

Hommage au général Jacques Bourdis, Compagnon de la Libération.

Classé sous HOMMAGE — vivelaresistance. @ 16:46

bourdisjacques02.jpg

 

PATRIAM SERVANDO VICTORIAM TULIT

« En servant la Patrie, il a remporté la Victoire ».

(Devise de l’Ordre de la Libération).

« Vive la Résistance » souhaite rendre un hommage appuyé au général Jacques Bourdis, Grand Croix de la Légion d’Honneur et Compagnon de la Libération, décédé le 9 avril 2007 à l’âge de 86 ans.

Français Libre de 1940, passé par l’école d’élèves officiers de Camberley, il est envoyé en A.E.F. et au Levant. Affecté à la 13ème Demi-brigade de Légion étrangère (13ème D.B.L.E;) le 1er septembre 1941, il participe à toutes les campagnes de cette unité de janvier 1942 jusqu’à la fin de la guerre.

Il se distingue notamment à Bir Hakeim (du 27 mai au 10 juin 1942), à la Bataille d’EL Himeimat (El Alamein) en octobre 1942, en Tunisie, en Italie en 1944 comme Chef de Section puis en France comme Commandant de la 7ème Compagnie du 2ème Bataillon de Légion étrangère.

Grand soldat de la France Libre, le général Jacques Bourdis a fait partie, autour du général de Gaulle, de ces premiers volontaires qui ont tout donné pour que la France retrouve son honneur, sa grandeur et sa liberté. 

Discours prononcé par M. Pierre Messmer, Chancelier de l’Ordre de la Libération, en hommage au général Jacques Bourdis : 

Jacques Bourdis restait l’un des anciens mais le temps les efface. 

Soldat marqué pour toujours par la guerre de six ans, comme beaucoup de combattants Français libres ! 

Compagnon de la Libération d’un courage fier et joyeux dont il avait donné maintes preuves en Libye, en Italie et en France à la 13ème Demi-brigade de Légion étrangère où il avait été affecté comme aspirant et qu’il quittera comme capitaine après la victoire en 1945. 

Jacques Bourdis appartient à cette génération d’officiers qui, après une guerre mondiale passionnée mais déjà très technique, ont connu en Indochine et en Algérie les guerres de décolonisation dont la cruauté tient à ce qu’elles sont, aussi, des guerres civiles. Elles imposent une forte discipline intellectuelle et morale, très loin de la redoutable et parfois inhumaine obéissance passive. 

Son caractère de montagnard le marquait. Né d’une famille de souche dauphinoise à Grenoble où il a fait ses études jusqu’en 1940, il sera heureux de commander des unités alpines en France et en Algérie. 

Cet officier ne s’est pas enfermé dans une spécialité étroite ; de la Légion étrangère, il passe aux Chasseurs alpins et il connaîtra les relations internationales, affecté à liaison avec le commandement britannique en Allemagne, attaché militaire près l’ambassade de France en Grèce ; il pratique aussi les relations publiques au service d’information des armées et il a été chef de mon état-major particulier à Matignon, trente ans après avoir servi comme Lieutenant dans la compagnie que je commandais en Libye. 

Nous étions amis, solidement liés par des liens anciens, forts et discrets. De ses blessures de guerre, de ses neuf citations, il ne disait rien. De sa maladie qu’il a vécue avec une longue patience, il ne se plaignait jamais ; il en avait fait un élément de sa vie. 

Il illustre bien la pensée de Vauvenargues : « Ce n’est pas à donner la mort qu’un héros  attache sa gloire mais à la braver ».

sanstitreoioioi.jpg

Une Réponse à “Hommage au général Jacques Bourdis, Compagnon de la Libération.”

  1. C.Gofas dit :

    je voudrais exprimer mes condoléances à la famille Bourdis et plus spécialement à Guillen Bourdis. C.Gofas, Athènes, Grèce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus