Vive la Résistance.

7 juillet, 2007

Le 2ème Escadron du 12ème Cuirassiers sur les traces de la Division Leclerc.

Classé sous ACTUALITE,PARCOUR HISTORIQUE,RECEPTION — vivelaresistance. @ 1:54

photosaintgilles4juillet2007.jpg

Le 2ème Escadron du 12ème Cuir à Saint-Gilles en compagnie de Raymond Ciroux.

La plaque située sur cette maison mentionne : « Ici le général Leclerc le 12 août 1944 décide d’investir Alençon guidé par Raymond Ciroux, jeune résistant. Le détachement du capitaine Gaudet libère la ville par surprise ».

 

Le 12ème Cuirassiers basé à Olivet près d’Orléans est un Régiment de tradition intégré aujourd’hui à la 2ème Brigade Blindée. Les jeunes engagés présents ont ainsi pu marcher sur les pas de leurs glorieux aînés qui s’étaient illustrés dans les combats de la Libération en 1944. 

En suivant l’itinéraire historique, ils se sont arrêtés sur de nombreux sites libérés par la célèbre Division Leclerc : Fyé, Chamfleur, Saint-Gilles, Alençon, Carrouges, Fleuré et Chambois. Ce parcours jalonné de nombreux monuments commémoratifs et la visite de l’exposition réalisée par l’association « Fyé 39-45 » leur ont permis de se rendre compte que les accrochages avec l’armée allemande avaient été très violents et que la 2ème D.B. avait subi de lourdes pertes notamment dans le Nord Sarthe les 10 et 11 août 1944. 

A Saint-Gilles, l’Escadron a fait la rencontre de Raymond Ciroux qui a pu exposer en détail le déroulement de la Libération d’Alençon. C’est précisément dans ce hameau situé au Sud-est d’Alençon qu’il est entré en contact avec les premiers éléments de la 2ème D.B. (le 4ème Escadron du 12ème Cuir du capitaine Gaudet) dans la soirée du 11 août 1944. Apportant de précieux renseignements (les Allemands avaient quitté la ville et les ponts sur la Sarthe n’étaient pas minés), Raymond Ciroux s’est proposé ensuite de guider l’avant-garde de la 2ème D.B. à travers la ville. Une petite colonne s’est alors avancée dans la nuit jusqu’au Pont Neuf où le général Leclerc a pu établir son P.C. C’est ainsi que la Libération d’Alençon s’est faite, par surprise, au matin du 12 août 1944. Raymond Ciroux s’est engagé le jour même au sein du 12ème Cuir.

 

carrouges5juillet2007.jpg

La cérémonie devant la stèle en hommage au Sous-lieutenant Michel Pity (1920-1944), libérateur de Carrouges.

 

A Carrouges, une cérémonie était organisée par notre ami Jean-Pierre Godet afin que le 2ème Escadron puisse rendre hommage au Sous-lieutenant Michel Pity, du 1er Peloton du 4ème Escadron du 12ème  Cuirassiers, libérateur de la ville le 13 août 1944, et malheureusement mort au champ d’honneur au Bourget le 27 août 1944 à l’âge de 24 ans. 

Les jeunes engagés présents en savent dorénavant beaucoup plus sur l’histoire de leur régiment au moment de la Libération. Ces trois journées passées sur le terrain de l’histoire les ont rattachés à  une période exceptionnelle écrite par des hommes dont ils peuvent être très fiers.

sanstitreoioioi.jpg

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus