Vive la Résistance.

  • Accueil
  • > Recherche : bataille alencon

26 juillet, 2010

Programme des cérémonies dans les départements de la Sarthe et de l’Orne, des cérémonies du 66ème anniversaire de la Libération.

Classé sous 2010,CEREMONIE,COMMEMORATION,HISTOIRE,HOMMAGE — vivelaresistance. @ 9:14

Tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
La cérémonie du 12 août 2009, devant la stèle à la mémoire de Roger Rémy. De gauche à droite : Christophe Bayard, Yves Giraud, André Ambrosi, Casimir Broquère, Pierre Guilbert.

Programme des cérémonies

 

Département de la Sarthe :

Mardi 10 août 2010

Commune de Mézières-sur-Ponthouin

11 heures 30 : cérémonie sur le site du Sablon.

12 heures : cérémonie au cimetière.

Mercredi 11 août 2010

Commune de Saint-Germain-sur-Sarthe

10 heures : cérémonie au carrefour de la Hutte (stèle de la 2ème D.B.).

10 heures 30 : cérémonie au monument aux morts du bourg.

Commune d’Ancinnes

18 heures : cérémonie à la stèle de la 2ème D.B.


Département de l’Orne :

Jeudi 12 août 2010

Ville d’Alençon

10 heures 50 : cérémonie au monument maréchal Leclerc (près du Pont Neuf).

Organisation « Vive la Résistance » et Fondation de la France Libre :

17 heures : cérémonie à la stèle en hommage à Roger Rémy.

18 heures : cérémonie à la Croix de Médavy (près du char Valois).

18 heures 45 : cérémonie à la stèle du Carrefour du Point du Jour (commune du Cercueil).

19 heures 15 : Cérémonie à Francheville Hommage à Jacques Herryet et à l’escadron Branet.

 

Vendredi 13 août 2010

Commune d’Écouché

11 heures 30 : cérémonie au cimetière

12 heures : cérémonie devant le char Massaoua

 

Samedi 21 août 2010

Mémorial de Coudéhard-Montormel

Commémoration de la fin de la Bataille de Normandie.
En présence des anciens de la Première Division Blindée Polonaise, de délégations d’Ambassades étrangères.

16 heures : messe solennelle pour la Paix en souvenir des victimes.

17 heures : dépôt de gerbes.

 

Programme des cérémonies dans les départements de la Sarthe et de l’Orne, des cérémonies du 66ème anniversaire de la Libération.  dans 2010 logoassociationvivelaresistancenew2

TDR à Vive la Résistance 2010

 

Cliquez sur cette image pour retourner sur la page d'accueil

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

8 septembre, 2009

12 août 1944 : de la Libération d’Alençon à la Bataille de la Croix de Médavy.

Classé sous CEREMONIE,COMMEMORATION,HISTOIRE,HOMMAGE — vivelaresistance. @ 17:41

Tous drois réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites

Cérémonie du 12 août 2009, Croix de Médavy. Au premier plan, devant le char, à gauche : M. Roger Doré, porte-drapeau national de la 2ème D.B.
(Crédit photo : Paul Guilbert)

 

Le samedi 12 août 1944 au matin, il fait un soleil magnifique, Alençon vient d’être libérée dans la nuit !
Le sous-lieutenant Mucchieli note dans le journal du 4ème Escadron du 12ème Cuir. « Des acclamations folles montent vers nous. Des groupes entiers d’hommes et de femmes s’agitent en criant : « Vivent les Américains ». Comme nous répondons par des exclamations bien françaises, on crie : « Ce sont des Canadiens ». Quand nous leur montrons la croix de Lorraine que nous portons sur nos chars et nos poitrines, la nouvelle court dans la ville et nous revient grossie de larmes et de cris d’enthousiasme ».
Les blindés du GTV (Groupement Tactique Warabiot) traversent Alençon : rue du Pont-Neuf (où ils passent devant le général assis sur une chaise au bord de la route), Grande Rue (ils passent devant l’église Notre-Dame), poursuivent par la rue Saint-Blaise pour se regrouper à la sortie de la ville.
En fin de matinée, le général Leclerc et son PC Avant quittent Alençon pour Sées. Les premiers éléments de la 2ème D.B. y rejoignent l’avant-garde de la 5ème D.B. US (dont l’objectif est Argentan par la N 158) créant un embouteillage indescriptible dans les rues de la ville et sur la place de la cathédrale.
Avec son audace habituelle, Leclerc a en effet décidé d’utiliser momentanément l’itinéraire des Américains pour effectuer une manœuvre « à front renversé » en forêt d’Écouves. Il en sera ensuite félicité par le général Haislip, commandant le XVème Corps d’Armée US.
Leclerc ordonne au Sous-Groupement Putz de se porter au Nord de la forêt d’Écouves par la N 808 (qui mène à Carrouges) tandis que le colonel Warabiot est lancé vers Mortrée puis Écouché.
Très brillant officier, le lieutenant-colonel Joseph Putz, qui est un ancien de la première guerre mondiale, a aussi commandé les Français des Brigades internationales dans la Guerre d’Espagne (ce Compagnon de la Libération sera tué à Grussenheim, en Alsace, le 28 janvier 1945).
La fusillade éclate aux lisières mêmes de Sées avec des éléments de la 116ème Panzer qui sont réduits au silence en moins de deux heures.
Arrivé au carrefour du Point-du-Jour vers 17 heures (près de Tanville), Putz reçoit l’ordre de lancer son Sous-Groupement plein Sud (sur la D26) à la rencontre des Spahis du lieutenant-colonel Roumiantzoff bloqués aux lisières Sud de la forêt d’Écouves (à la hauteur des Gateys). Il est plus de 18 heures et les hommes sont assez inquiets d’avoir à s’enfoncer dans ce guêpier tenu par la 9ème Panzer.
A moins de 100 mètres du carrefour de la Croix de Médavy, la prise de contact avec l’ennemi est très violente : plusieurs chars de la 2ème Compagnie du 501ème R.C.C. sont mis hors de combat (dont le MONTEREAU qui est exposé à Alençon dans l’ancien Quartier Lyautey). Ça mitraille de tous les côtés, tirs au lance-roquettes, jets de grenades…la forêt brule par endroits et la visibilité est mauvaise. Emmenés par l’adjudant-chef Aimé Teisseire et le lieutenant Michel Carage (tous deux ont été faits Compagnons de la Libération), les fantassins de la 10ème Compagnie du Régiment de Marche du Tchad font un très gros travail pour nettoyer le secteur. Le lieutenant Serge Borochovitch, adjoint du capitaine Sarazac, commandant la Compagnie, est grièvement blessé et évacué vers l’Angleterre. Engagé dans la France Libre dès juin 1940, à l’âge de 19 ans, il a été de tous les combats avec Leclerc depuis le Tchad ; rétablit, il reprendra sa place quelques semaines plus tard dans les Vosges.
La nuit s’empare progressivement de la forêt, les hommes du commandant Putz organisent un dispositif de défense et restent sur place (les plus avancés sont à 1500 mètres au Sud de la Croix de Médavy). Ils n’effectueront la jonction avec les hommes de Roumiantzoff (dont ils ne sont séparés que de quatre kilomètres) que le lendemain matin vers 9 heures.
Au soir de cette journée, le général établit son PC au carrefour du Point-du-Jour, appelé aussi « carrefour du Cercueil ». En plein dans les lignes ennemies ! Mais Leclerc a la baraka et il sait qu’il vient de bousculer profondément l’ennemi et de remporter une belle partie dans cette Bataille de Normandie qui n’est pas encore terminée.
Belle journée également pour Alençon qui évite la destruction et entre dans l’Histoire comme la première ville française libérée par des Français. La légende est en marche.

Christophe Bayard

 

Drapeau National 2ème DB

Tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites
la ville d’Alençon, inscrite en lettes d’or, sur le drapeau national de la 2ème D.B.

sanstitreoioioi1.jpg

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

10 janvier, 2009

Yves Le Mével, Français libre de 1940, Ancien du R.T.S.T. et de la 2ème D.B.

Classé sous ACTUALITE,HISTOIRE,HOMMAGE — vivelaresistance. @ 10:53

yveslemvel02.jpg

 Yves le Mével (promu Officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur en 2006).

 

Yves le MEVEL est né le 14 septembre1920 à Lézardrieux dans les Côtes du Nord. Il fait ses études secondaires au Collège Notre-Dame de Guingamp puis ses études de médecine à Rouen et à Rennes.
A 19 ans, à la mi-juin 1940, il quitte sa Bretagne natale comme beaucoup de jeunes bretons et s’embarque sur un bateau de pêche boulonnais « Le sauveur du monde ».
Avec ses camarades ils arrivent en Cornouailles dans le petit port de Penzance-Newlyn.
C’est là qu’ils prennent connaissance de l’Appel du 18 Juin du Général de Gaulle.
Yves le Mével s’engage alors dans les « Forces Française Libres », c’est le début d’une aventure de cinq années de guerre.
Pour commencer, il passe un an en Angleterre, au Camp de Camberley, avec le Bataillon de Chasseurs Alpins constitué avec les rescapés de l’expédition de Norvège qui ont été volontaires et ont également signé un engagement dans les F.F.L. Séjour d’environ un an dans ce bataillon du Capitaine Dupont qui a fait la campagne de Narvik.
Sous les ordres du médecin capitaine Lebantal  (dit Bristol ), il fait la préparation du concours de l’externat des Hôpitaux de Paris.
Au printemps 1941, départ pour l’Afrique. Arrivé au port de Pointe-Noire, il est dirigé sur Brazzaville et affecté à l’hôpital où il effectue un stage et apprend « l’aide chirurgicale ainsi que l’anesthésie ».
Il fait partie du Groupe sanitaire Mobile commandé par le Capitaine Chavenon. Ce groupe mobile, formé à Bangui, fait partie de la future Colonne Leclerc également en formation.
Ils sont dirigés vers Fort-Lamy durant l’été 1942.
Départ de Fort-Lamy, en Octobre 1942, avec la Colonne qui se dirige vers le Nord du Tchad.
A partir de l’oasis de Zouar les Forces du Tchad, constituées principalement du Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad, de deux Compagnies de Découverte et de Combat, d’un détachement d’auto mitrailleuses du Capitaine Savelli, d’artillerie, et de plusieurs compagnies de transport, lancent une offensive sur le Fezzan à la mi-décembre 1942.
C’est la conquête du Fezzan, qui est réalisée en trois semaines, puis celle de la Tripolitaine. Jonction à Tripoli avec les Anglais de la 8ème  Armée.
La Colonne Leclerc devient « La Force L » (aile gauche de la 8ème  Armée). C’est ensuite la Bataille de Tunisie et la Victoire.
Le défilé de Tunis, le 20 mai 1943, quel beau souvenir pour tous ces combattants du désert !
Mais le gouvernement de Vichy n’est pas encore mort : les Français libres sont envoyés deux mois en exil à Sabratha, au Sud de Tripoli.
La 2ème D.B. est formée au Maroc durant l’été 1943.
En septembre 1943, Yves le Mével reçoit son affectation au 3ème Bataillon du Régiment de Marche du Tchad,  sous les ordres du Médecin Lieutenant Georges Benyamine.
La Division est transportée en Angleterre et débarque en France début août 1944.
C’est la Campagne de Normandie puis de France : percée vers Le Mans, libération d’Alençon, de Paris ,de Baccarat, de Strasbourg, l’Alsace (sous la neige), Grussenheim, avec les pertes de très anciens camarades.
Et enfin l’Allemagne et la prise de Berchtesgaden.
Démobilisé en septembre 1945, Yves le Mével est fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 1947, à St-Germain en Laye, devant le front des troupes, à l’occasion d’une Prise d’Armes à la mémoire du Général Leclerc.
Ses études de médecine achevées, il s’installe comme médecin en région parisienne.
Le Docteur Yves le Mével est décédé le 9 janvier 2009 à son domicile parisien.
Ses obsèques ont été célébrées à Lézardrieux, son pays natal, où il revenait régulièrement retrouver ses amis de longue date.

 

sanstitreoioioi.jpg

13 mai, 2007

Cérémonie de remise des Prix du Concours de la Résistance et de la Déportation.

Classé sous CONCOURS — vivelaresistance. @ 9:54

lauratslouisemichel2007.jpg

Une partie des lauréats du collège Louise Michel. Ici en compagnie de Françoise Comte, Présidente des C.V.R. de l’Orne, de Marie-Noëlle Hoffmann (conseillère générale) et  de Raymond Ciroux, résistant alençonnais.

 La remise des Prix du Concours de la Résistance et de la Déportation pour le département de l’Orne s’est déroulée mercredi 16 mai 2007 à la Halle aux Toiles d’Alençon.

Retrouvez ci-dessous le palmarès 2007

CONCOURS DE LA RESISTANCE 

ET DE LA DEPORTATION 2007

 

PALMARES

 

LYCÉES 

DEVOIRS INDIVIDUELS 

Classes de terminale 

Prix départementaux 

1er prix : 

Elodie LECOINTRE – lycée Mézeray ARGENTAN

2ème prix : 

Anne-Laure LELIEVRE – lycée Alain ALENCON

2ème prix ex-aequo : 

Paul-Alexis RACINE-JOURDREN – lycée Jeanne d’Arc ARGENTAN

Prix d’établissement

Prix

Anthony DUFROU – lycée Saint-Thomas d’Aquin FLERS

Classes de seconde 

Prix départementaux 

1er prix : 

Ariadna TCHATCHANIDZÉ – lycée Alain ALENCON

2ème prix : 

Badri GHELLOUCI – lycée Les Andaines LA FERTE-MACE

3ème prix : 

Pierre BABARIT – lycée Les Andaines LA FERTE-MACE

DOSSIERS COLLECTIFS 

Classe de première

Prix départemental

Prix

Mathilde CHATELAIS – Antoine LAVIGNE

Lycée Jean Guéhenno FLERS

Prix d’établissement 

Prix

Simon PROVOST – Alexis HECQUARD

Lycée A. Chevalier DOMFRONT

Classe de seconde 

Prix départemental 

Prix

Florine FONTAINE – Senaït GHEBREYESUS – Lucile GRASLAND – Amandine JEAN

Lycée Jeanne d’Arc ARGENTAN

Prix d’établissement

Prix

Christelle COLIN – Lolita BADELLY

Lycée A. Chevalier DOMFRONT

Prix

Corentin DELABROISE – Flora LEGRIX – Andréane PREVERT

Lycée Jean Guéhenno FLERS

DOSSIER INDIVIDUEL 

Classe de terminale

Prix d’excellence du jury 2007 – Prix Lucie Aubrac

Elodie LECOINTRE – lycée Mézeray ARGENTAN

TRAVAUX AUDIOVISUELS 

Prix spécial de documentation

Hélène AFONSO – Nolwenn ANNICK – Florent BESNARD – Gladys GUERIN – Gwendoline GUERIN – Isabelle IVON –

Tiphaine LEGER – François MEUNIER – Rémy MEUNIER – Emilie QUITTEMELLE

Lycée Marguerite de Navarre -ALENCON

COLLÈGES 

Classes de troisième

DEVOIRS INDIVIDUELS 

Prix départementaux

1er prix : 

Valentin MONTAIGNE – collège Jeanne d’Arc ARGENTAN

2ème prix : 

Anthony REVELLE – collège Jeanne d’Arc ARGENTAN

3ème prix : 

Anaïs RENAULT – collège Sacré-Coeur DOMFRONT

4ème prix : 

Anna GERARD – collège Jean Rostand ARGENTAN

5ème prix : 

Chloé JAMES – collège Jean Rostand ARGENTAN

6ème prix : 

Lucie DUTERTRE – collège Félix Leclerc LONGNY-AU-PERCHE

7ème prix : 

Marion PALLU – collège Félix Leclerc LONGNY-AU-PERCHE

Prix d’établissement

Prix

Hélène FERREIRA – collège Louise Michel ALENCON

Prix

Pauline ZONZON – collège Louise Michel ALENCON

Prix

Amandine JUBERT – collège Jean Moulin GACE

Prix

Lou-Lou VAN-DONGEN -collège Jean Moulin GACE

Prix

Audrey GAZON – collège Félix Leclerc LONGNY-AU-PERCHE

Prix

Mathias TAILLEBOIS – collège Sacré-Coeur DOMFRONT

Prix

Kévin RIBOT – collège Jean Rostand ARGENTAN

Prix

Marine MOREAU – collège André Malraux -TRUN

DOSSIERS COLLECTIFS 

Prix départementaux 

1er prix : 

Elodie LEVANNIER – Angélique KROL – Joséphine PEROT

Collège Jean Rostand ARGENTAN

2ème prix : 

Gülfer KAYA – Pauline ZONZON – Sarra BENTALEB – Hélène FERREIRA

Collège Louise Michel ALENCON

3ème prix : 

Chloé FOUBERT – Ludmia HALMI

Collège Nicolas-Jacques Conté SEES

4ème prix : 

Azéline MARTIN – Claire PACORY – Charlène CHEVRIS – Pierrick POISSON – Kévin BOUILLY

Collège Sacré-Coeur DOMFRONT

5ème prix : 

Netice ISCI – Hatice CETIN – Sina SARR

Collège Louise Michel ALENCON

6ème prix : 

Audrey CROUIN – Arthur SALAUN – Laura TESSON – Lucie VERRIER – Marion WARDAGA

Collège François Truffaut ARGENTAN

7ème prix : 

Alice DE WAZIERES – Julie MAILLARD

Collège Georges Brassens ECOUCHE

8ème prix : 

Nilgün BARRAUD – Hélène DEBIERRE – Laëtitia LENEVEU – Thomas NIAUX

Collège François Truffaut ARGENTAN

9ème prix : 

Gaëlle BOUCHER – Marine NAËL – Justine PIGEARD – Clémentine TURGOT

Collège Félix Leclerc LONGNY-AU-PERCHE

Prix d’établissement

Prix

Flora KIMBONDO – Balbine ROYE – Soumeya CHAIHANE – Marie-Anaïs HICHARD

Collège Balzac ALENCON

Prix

Ludivine PELOUARD – Derya KEVEK – Laura DEJONGHE – Sezen YILMAZ

Collège Françoise Dolto L’AIGLE

Prix

Clémentine BERNARD – Margaux RAGUENEL

Collège François Truffaut -ARGENTAN

Prix

Emilie CHANTEPIE – Coralie HERVE

Collège Félix Leclerc LONGY-AU-PERCHE

Prix

Mathias TAILLEBOIS – Florian PELLERIN – Samuel COSTARD

Collège Sacré-Coeur DOMFRONT

Prix

Aygül CECEN – Nesibe MUSULLU – Esra MUSULLU

Collège Louise Michel ALENCON

Prix

Aurélie GOULVENT – Claire TALBOT – Iris HUBA

Collège Racine ALENCON

Prix

Clémence FERRET – Mathilde LE ROYER – Antonin PELSY – Manon SELLOS

Collège Nicolas-Jacques Conté SEES

DOSSIERS INDIVIDUELS 

Prix départemental 

1er prix : 

Elyes MOUALID – collège Louise Michel ALENCON

Prix d’établissement 

Prix

Camille MINEAU – collège Félix Leclerc LONGNY-AU-PERCHE

Prix

Iana MIRZOYAN – collège Louise Michel ALENCON

TRAVAUX AUDIOVISUELS

Prix départementaux 

1er prix : 

Lisa BATAILLE – Marine MOREAU

Collège André Malraux TRUN

2ème prix : 

Saïd EL MAKNATI – Mohamed BAKHTA

Collège François Truffaut ARGENTAN

3ème prix : 

Julien FOURNIER – Paul JOORIS – Donatien SOUDAIS

Collège André Malraux TRUN

Prix d’établissement

Prix : 

Estelle CHAPTOIS – Jessica LEROYER – Suzon MICHEL

Collège André Malraux TRUN

Challenge Édouard PAYSANT 

Attribué au collège François Truffaut d’ARGENTAN

 

 sanstitreoioioi.jpg

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus