Vive la Résistance.

  • Accueil
  • > Recherche : bayard christophe

11 décembre, 2007

BIENVENUS SUR LE BLOG ANNEXE DE VIVE LA RESISTANCE

Classé sous Bienvenue sur notre site annexe — vivelaresistance. @ 13:01

Tous droits réservés à Vive la Résistance ne pas copier cette image sous peine de poursuites

RESPONSABLES DU SITE :

Mr ECHIVARD Patrick : créateur du site, responsable de la mise en page et de la gestion du blog, co-organisateur et technicien des journées spéciales ….

Mr BAYARD Christophe : professeur d’Histoire-Géographie, responsable scientifique du blog, responsable de l’organisation des journées spéciales ….

logofondationffl.jpg

Christophe Bayard est délégué de la Fondation de la France Libre

pour le département de l’Orne.

 

Des publicités intempestives et indépendantes de notre volonté peuvent apparaître momentanément. Nous en sommes désolés.

24 mai, 2007

Leçon d’Histoire en Alsace pour quatre élèves du collège Louise Michel.

Classé sous CONCOURS — vivelaresistance. @ 14:41

campdenatzweiler01.jpg

Le mémorial vu de l’intérieur du camp de Natzweiler-Struthof.

 

Quatre élèves du collège Louise Michel ont eu la chance de se voir offrir un voyage en Alsace du 12 au 15 mai.

Sarra Bentaleb, Hélène Ferreira, Gulfer Kaya et Pauline Zonzon, accompagnées par leur professeur d’histoire-géographie Christophe Bayard, ont fait partie des soixante lauréats du Concours de la Résistance et de la Déportation sélectionnés par le Conseil Régional de Basse-Normandie et l’association Normandie-Mémoire pour faire ce voyage.

Celui-ci était marqué par deux temps forts, la visite du camp de Natzweiler-Struthof près duquel a été inauguré récemment le Centre Européen du Résistant-Déporté ainsi que la visite du Parlement européen à Strasbourg.  Situé en altitude sur un versant exposé au nord, le camp de Natzweiler a beaucoup impressionné les élèves par l’horreur des conditions d’existence infligées aux détenus par les nazis. Les élèves qui avaient préparé le Concours de la Résistance et de la Déportation dont le thème cette année était « Le travail dans l’univers concentrationnaire nazi » ont pu mesurer sur place combien l’expression d’ « extermination » par le travail avait un sens. Près de 52000 détenus de toute l’Europe sont passés par ce camp entre 1941 et 1945, 22000 y ont perdu la vie.

En plus d’un devoir de mémoire grandeur nature, au programme de ces trois jours était également inscrite la découverte de la vieille ville de Strasbourg au travers notamment de la visite de la cathédrale et d’une très agréable promenade commentée en bateau sur l’Ill qui traverse le splendide quartier de « la Petite France ».

Deux élèves du lycée Alain, Anne-Laure Lelièvre et Ariadna Tchatchanidze, faisaient également partie des lauréats alençonnais invités en Alsace. 

 

sanstitreoioioi.jpg

10 avril, 2007

Soirée spéciale avec Martin Gray le lundi 26 mars 2007 à Alençon.

Classé sous HISTORIQUE DES JOURNEES TEMOIGNAGES — vivelaresistance. @ 13:16

redimensionnermartingray26mars2007063retouche.jpg

Martin Gray à la tribune en compagnie de plusieurs élèves et de Christophe Bayard (les élèves ont lu les questions écrites).

Ce fut un immense honneur de recevoir Martin Gray à Alençon le 26 mars 2007, et nous lui renouvelons ici nos plus chaleureux remerciements d’avoir accepté notre invitation.

Martin Gray a donné une conférence à la Halle aux Toiles d’Alençon devant près de 500 personnes (l’ouverture d’une deuxième salle a même été nécessaire pour accueillir tout le public !).

Nous avions tous conscience de rencontrer un homme exceptionnel, un homme au destin extrême, dont l’exemple et le message ont été une lumière dans la vie de beaucoup de personnes.

Nous sommes très fiers d’avoir reçu une telle personnalité à Alençon.

Le parcours de Martin Gray durant la Seconde Guerre mondiale nous interpelle en premier lieu : survivant du ghetto de Varsovie et du camp d’extermination de Treblinka, combattant de la liberté dans ce même ghetto, dans les maquis polonais, et jusqu’à la victoire finale contre les nazis aux côtés de l’Armée Rouge ; il est de ces hommes et de ces femmes que nous nous devons d’honorer aujourd’hui et de continuer à faire témoigner devant les jeunes générations. Nos actions vont toujours dans ce sens.

Martin Gray est venu parler « au nom de tous les siens », sa famille qu’il a perdue à deux reprises mais aussi tous ceux et toutes celles qui se reconnaissent dans ses paroles : les jeunes, ses millions de lecteurs, et les nombreuses personnes qui lui écrivent.

En parlant de son vécu et des leçons qu’il en a tirées, Martin Gray a donné au public présent une formidable leçon de vie.

Car en effet, écouter le message de Martin Gray, c’est croire en la vie, c’est croire en l’Homme. C’est penser qu’il faut renoncer au désespoir, et toujours conserver cette espérance.

Dans son discours et les réponses aux questions du public, Martin Gray a placé la fraternité, la générosité, la dignité, et la grandeur de l’homme au premier plan de ses préoccupations.

Par l’évocation de son parcours et des valeurs qu’il continue à défendre aujourd’hui, Martin Gray a apporté à tous un témoignage très précieux, en particulier pour les nombreux élèves du collège Louise Michel et du lycée Saint-François de Sales qui étaient présents.

Les deux séances de dédicaces des livres mis en vente dans la salle par la librairie « Le Passage » ont connu un très grand succès. Il est important de rappeler ici que Martin Gray reverse la totalité de ses droits à diverses fondations. Je dois aussi ajouter que de nombreuses personnes sont venues me trouver pour me dire combien elles étaient heureuses d’avoir rencontré Martin Gray et parfois même d’avoir réalisé un rêve !

Cette soirée a donc été une rencontre exceptionnelle et un formidable moment d’échanges. « Tout est possible » et « je reviendrai s’il le faut » nous a dit Martin Gray ce lundi 26 mars. Une certitude : il sera toujours le bienvenu à Alençon.

Merci Monsieur Martin Gray !

Christophe Bayard

 

sanstitreoioioi.jpg

12

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus